le Rainbow cake, ou comment en mettre plein la vue…

Le rainbow cake ou le gâteau arc-en-ciel pour les anglophobes, est un gâteau « surprise », en effet, avant de le découper et de le servir (et d’entendre la foule en délire vous acclamer), il n’a pas plus de charme que ça. Mais autant vous dire qu’une fois la première part découpée et servie, ce n’est plus la même chanson… rainbow cake Il vous faudra un peu de patience et d’organisation pour ce gâteau (un peu plus que pour les autres en tout cas), il ne représente pas énormément de difficultés mais il va falloir cuire 6 gâteaux et les glacer avant d’obtenir le résultat final. Croyez moi, vous voulez en mettre plein la vue et votre auditoire se contente habituellement d’une tarte aux pommes ? Vous allez déchaîner les foules…

Préparer 6 bols pour pouvoir séparer la pâte à génoise une fois faite, pour pouvoir la colorer.

Ingrédients pour la génoise :

430 g de farine

430 g de sucre

220 g de beurre

350 g de lait

5 oeufs

1 cc de levure chimique

Colorants

Si possible, vous aurez besoin d’une spatule à glaçage (voir plus bas)

Crémez le beurre pommade avec le sucre, à l’aide de votre robot muni de sa feuille.

Ajoutez les œufs puis la farine/levure et enfin le lait.

Préchauffez votre four à 180°C.

Ensuite mettez environ 260 gr de pâte dans 6 bols différents, puis colorez-les avec vos colorants habituels. Ceux liquides vendu au supermarché marchent aussi bien que ceux en poudre ou en gel (même si les colorants gels de chez americolor sont impressionnants…).

Mélangez bien pour obtenir une couleur uniforme.

Beurrez votre moule (moi, j’utilise le spray Ouragan d’Ancel, c’est un vrai bonheur mais l’habituel beurre ou farine devrait marcher aussi).

Mettez une génoise au four pour 10 minutes à 180°C, une fois cuite, démoulez la tout de suite sur une feuille de papier sulfu (normalement il vous suffira de retourner le moule sur votre feuille de papier), nettoyez le moule, graissez-le et remettez la génoise suivante au four.

Ainsi de suite jusqu’à avoir vos 6 génoises cuites.

déjà là, la foules commence à se sentir fébrile...

déjà là, la foule commence à se sentir fébrile…

 

Je vous préviens, une heure à faire cuire des génoises et à ouvrir votre four toutes les 10 minutes, si comme moi vous l’avez fait un week-end de juillet ou il faisait 35°C, vous allez transformer votre cuisine en sauna…

Attendez que vos génoises soient bien refroidies.

Passons au glaçage.

Il vous faudra :

350 g de beurre pommade

400 g de sucre glace

Lait

A l’aide de votre robot muni de sa feuille, commencez à mélanger le beurre avec le sucre glace, vous aurez besoin de diluer un peu la pâte obtenue pour la rendre plus souple et plus facile à travailler.

Ajoutez le lait cuillère par cuillère jusqu’à obtenir un mélange souple.

Passons au montage…

C’est à vous de choisir l’ordre dans lequel se superposeront les génoises,  j’ai hésité un bon moment, grâce à Word j’ai même fait un petit schéma…

Prenez votre plat de service, posez dessus votre première génoise, étalez une couche de crème au beurre. La couche ne doit pas être trop épaisse au risque de rendre le gâteau trop écœurant mais suffisamment pour qu’en figeant, le beurre assure la tenue du gâteau.

première génoise

Ensuite posez la deuxième génoise sur la première, pressez-la pour que le surplus de crème au beurre s’échappe puis recommencez comme avec la première génoise.

deuxième génoise

deuxième génoise

et ainsi de suite...

et ainsi de suite…

Il est possible, que par forte chaleur, la crème au beurre ait du mal à figer et que vous ayez donc du mal à stabiliser les génoises superposées.

Pas de panique (vous m’auriez vue chez moi,  recouverte de colorant en vociférant devant ma tour de Pize….et quand j’ai entendu le gâteau tomber dans le frigo, une vraie dingue à enfermer, donc je répète, ne paniquez pas..)

Il est probable que vous ayez besoin d’entreposer une quinzaine de minutes votre gâteau au frigo pour laisser le temps à la crème au beurre de refroidir et donc de figer. Garder votre bol de crème dehors, il sera plus facile à manipuler s’il ne durcit pas.

Répétez les étapes jusqu’à la dernière génoise.

Maintenant il vous faut glacer tout le contour du gâteau.

Soit le gâteau a déjà fait un tour au frigo, il est donc froid et facile à glacer soit ce n’est pas encore le cas et vous allez surement avoir besoin de l’y mettre une bonne demi heure pour pouvoir glacer les contours sans que les génoises ne bougent à chaque application.

Maintenant il vous « suffit » de finir le glaçage du gâteau, de l’entreposer au frais, et de le sortir pour entendre la foule vous acclamer…

S’il fait très chaud, sortez le au dernier moment, s’il fait très froid, sortez le plutôt un bon quart d’heure avant le découpage.

DSC01019

Spatule plate inox Deglon 12 cm

j’ai utilisé ce genre de spatule pour glacer le rainbow cake, oubliez les spatules en silicone que vous utilisez d’habitude, elles font des carnages…

2 thoughts on “le Rainbow cake, ou comment en mettre plein la vue…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>